Clan Les Dames Blanches Index du Forum
 
 
 
Clan Les Dames Blanches Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

quête
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Clan Les Dames Blanches Index du Forum -> Partie Publique -> Role Play
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Timeria
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 06 Juin 2008
Messages: 19
Race: Capteur d'Esprit
Sexe: Féminin

MessagePosté le: Mer 11 Juin - 18:23 (2008)    Sujet du message: quête Répondre en citant

Malgré la douce protection d'Azel, le sommeil ne cessait de fuit Galmina.
Allongé à leur côté, la jeune femme prise de folie ne cessait de remuer, comme prise de convulsions, sans toutefois se reveiller. Galmina verifia par précaution que les armes qu'elle avait confisquée par précaution se trouvaient bien hors de portée dans son sac.
Son tatouage dorsal ne cessait de bouger, et à un moment elle eut l'impression qu'il cherchait à l'étouffer. Galmina se conteta de regarder, que pouvait elle faire contre un tatouage? Au bout d'un moment, il se retira, comme à regrêt, et ne bougea plus. Et alors seulement la nouvelle venue sembla trouver le repos.
Galmina la vit alors se métamorphoser. Non pas qu'elle changea de forme, mais ses traits se détendirent, toute trace de torture et de folie disparut, pour laisser apparaitre un visage serein... un visage sur lequel elle pouvait facilement imaginer un sourir se dessiner...

Soudain elle plongea dans le passé, aspirée par un souvenir si douloureux qu'elle s'était efforcée de l'oublier. Elle était encore petite en ces temps la.
Sa mère et elle habitaient dans une ville, en périphérie d'un glacier. Elle ne se rapellait pas le nom de cette ville, pas encore, mais elle se souvenait comment sa mère et elle devaient cacher au monde leur état de vampire, et se contenter le plus souvent de sang en provenance de la boucherie, pour faire du boudin sois-disant. Malgré ca, la vie n'était pas si terrible, et elle avait réussi à se faire plein d'amis humains. Sa mère avait une position haut placé dans l'administration, et quelques amis haut placés. Elle se gardait bien cependant de les inviter à la maison ou leur nature de vampire aurait put être révélée par des objets du mobilier qui n'avaient rien à faire dans un maison de bonne famille classique. Et tout aurait pu continuer ainsi, dans l'insouciance et le bonheur...

Jusqu'à cette stupide partie de cache-cache. Elle s'était éloignée avec un ami plus que d'habitude, en dehors de la ville, pendant qu'une copine comptaint lentement. Il avait promis de lui montrer une cachette infaillible à l'orée des bois. Sauf que cet idiot ne la retrouvait pas, et qu'il ne cessait de les faire tourner en rond. Si bien que quand il eut enfin abandonné l'idée de la trouver, ils s'étaient bel et bien perdu. Galmina n'avait pas à craindre le soleil grâce à l'épaisse couche de feuille qui les maintenaient dans une pénombre constante. Par contre, au fur et à mesure que le temps passait, et qu'ils s'enfoncaient tout deux sans le savoir dans la forêt, une soif vint lui tenailler le ventre. Elle eut tout d'abord la gorge sêche, puis une douleur dans le ventre et la tête commeca à lui tourner...

Ensuite, tout s'enchaina très vite, lorsqu'on la retrouva le lendemain. La découverte de son crime, de sa nature et par conséquent de celle de sa mère. Des soldats étaient venus attaquer la maison, et sa mère avait commencé à se battre et à en tuer quelques-uns tout en lui criant de fuir. Il en arrivait toujours plus. Dehors, ses amis, ses voisins, regardaient sans bouger. Pas un ne fit mine de vouloir les aider. Pas un, sauf une jeune femme encapuchonnée dans une cape, qui fendit la foule en vint la prendre dans ses bras puis l'enmener vivement hors de la cité. Elle se souvenait d'elle, elle était souvent présente lors de grande cérémonies de la ville, toujours serène et souriante. Ce jour la, elle ne souriait pas, et fonca à la porte de la ville la plus proche. Les garde tentèrent de l'empécher de passer, et lui donnèrent des coups d'épée, mais elle sembla tous les éviter, malgrès son fardeau.

Arrivé hors de vue de la ville, elle déposa Galmina au sol, qui était encore tremblante de ce qui venait de lui arriver.

Maintenant il va te faloir continuer seule petite Galmina. Si tu continue quatre jours vers le sud, sans jamais t'arreter sauf pour te cacher du soleil, tu trouvera d'autres de notre race qui prendront soins de toi. Quant à moi, je ne peut t'accompagner plus loins. Ne cherche jamais à revenir ici, trop de gens te connaissent et tu perdrait la vie. Je ne doute pas qu'un jour nous nous reverrons, et peut-être ce jour la ce sera toi qui devra me secourir.
Maintenant part fille de Kedei, et ne te retourne pas.

Galmina encore tout en pleur se retouna et commenca à marcher vers le sud. Elle pensait à la promesse de sa mère, qui disait qu'elle serait toujours avec elle, promesse qu'elle n'avait pas pu tenir. Pris d'un élan de peine et de douleur, elle désobéit et se retourna pour jetter un dernier regard sur Antaria, sa ville natale. Un peu plus loins, celle qui venait de la sauver était en train de s'éloigner. Un coup d'épée des garde des la porte de la ville avait déchiré sa cape dans son dos, laissant apparaitre un curieux tatouage argenté...
_________________
"L'homme ne cède aux anges et ne se rend entièrement à la mort que par l'infirmité de sa propre volonté "
LIGEIA
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 11 Juin - 18:23 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Clan Les Dames Blanches Index du Forum -> Partie Publique -> Role Play Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4
Page 4 sur 4

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com